Travaillons ensemble à la protection du lac Stukely

Blogue de l'APELS

Le lieu de communication privilégié par le CA pour porter à l'attention des membres certaines préoccupations, partager des informations ou prendre le pouls sur des sujets en lien avec la mission de l'APELS.

 

Les membres peuvent lire et commenter. Les informations et commentaires sont visibles par tous les membres.

 

Vous souhaitez porter des informations ou des préoccupations autres à l'attention du CA de l'APELS et de ses membres ? SVP utiliser le Forum des membres.

 

 

  • 25 Sep 2015 07:48 | Anonymous member

    Au cours des derniers mois, l'APELS a été saisie et est intervenue en support à quelques-uns de ses membres riverains du Domaine des Étoiles aux prises avec une problématique de nuisance de la part de plaisanciers.

     

    La cohabitation plaisanciers-riverains est un sujet délicat surtout sur le plan légal puisque l'état actuel de la législation provinciale et fédérale permet difficilement de restreindre l'utilisation des plans d'eau à quelque fin que ce soit. L'APELS préconise donc la sensibilisation et l'éducation de toutes les parties afin de faire en sorte que tous puissent jouir du lac de la façon la plus harmonieuse possible. Dans la plupart des cas, le dialogue entre les parties permet de résoudre les problématiques particulières.

     

    Il peut cependant arriver des situations où le manque de civisme ou de savoir-vivre d'une des parties ne permette pas de régler le problème. Sachez qu'ultimement, les membres riverains situés dans la municipalité d'Eastman peuvent faire appel aux autorités municipales en vertu du paragraphe 7 du règlement 2015-15 sur les nuisances. Pour plus de détails, voir Règlement 2015-05 Eastman - nuisances.pdf.

  • 16 Sep 2015 21:44 | Anonymous member

    L'APELS utilise depuis quelques années les services d'un groupe de professionnel-experts en gestion de l'eau (RAPPEL) pour des études sur des problématiques diverses dans notre secteur. Récemment, le RAPPEL s'est converti en une coopérative et dans ce contexte l'APELS a fait l'achat de parts sociales (200$). À titre de membre de l'APELS, prenez note que vous pouvez bénéficier des services du RAPPEL à des tarifs avantageux (par exemple, pour la planification de travaux d'aménagement de la bande riveraine ou toute autre problématique environnementale sur votre propriété). Pour information, www.rappel.qc.ca.

  • 16 Sep 2015 21:42 | Anonymous member

    Dans le cadre de l'amélioration de ses sources de financement et des changements apportés àses statuts et règlements, l'APELS s'est doté récemment d'un outil simple pour recueillir efficacement des dons de ses membres, de tout résident du secteur ou du public en général. En effet, le site site Web de l'APELS dispose dorénavant d'une nouvelle section "Faire un don" où tout individu peut faire une contribution financière en ligne via PayPal. De plus, l'APELS évaluera au cours des prochains mois la faisabilité de changer son statut fiscal pour lui permettre d'émettre des reçus pour don de charité.

  • 13 Sep 2015 11:13 | Anonymous member

    Les efforts de tous et chacun au cours des dernières années visant à contrôler la population de Bernaches du Canada ont donné jusqu'à présent de bons résultats. Toutefois, la population de Bernaches s'adapte de mieux en mieux à son environnement et s'habitue à la présence humaine de sorte qu'il faudra redoubler d'ardeur pour maintenir un équilibre acceptable. Si vous souhaitez en savoir plus sur les Bernaches, leurs habitudes et les moyens de les contrôler nous vous invitons à prendre connaissance du manuel fort intéressant et complet suivant: Tout savoir sur les Bernaches.pdf

  • 13 Sep 2015 09:03 | Anonymous member

    Cette année, 26 bénévoles ont consacré environ 72 heures dans la poursuite de cette activité. Constat général intéressant: selon les commentaires recueillis, il semble que les plans étaient environ 25% plus petits et qu'il y en avait moins aux endroits coupés l'an dernier. Espérons qu'il s'agisse d'une tendance à long terme ...

     

    Point à souligner, le Parc national du Mont-Orford a poursuivi ses effort entrepris l'an dernier et a notamment coupé une bonne partie de la colonie de l'île Miner.

     

    Félicitations à tous les participants et remerciements particuliers à nos coordonateurs sectoriels, Claude Desautels, Pierre Cloutier et Yves Quintin.

  • 13 Sep 2015 08:53 | Anonymous member

     

    Cette année, 42 membres de l'APELS ont participé à cette activité. Au total, 54 analyses d'eau de puits ont été effectuées ainsi que l'analyse de l'eau de surface des 5 principales plages à l'ouest du Lac Stukely.  À nouveau, les analyses ont révélé une eau de baignade de bonne qualité selon les normes en vigueur. Malgré quelques difficultés administratives avec notre fournisseur Laboratoires SM, votre participation fut encourageante en cette journée ensoleillée du 12 juillet.

     

    Nous apprécierions vos commentaires et suggestions.

     

    Merci à Lise Dion et Josée Lebeau qui ont coordonné l'événement.

  • 14 Jul 2015 13:03 | Anonymous member

    Lors de la réunion du CA de l'APELS du 4 juillet dernier, le Comité Exécutif 2015-16 a été désigné. Il s'agit de Réjean Asselin à titre de président, Pierre Landry à titre de vice-président et de Claude Desautels à titre de secrétaire-trésorier.

  • 31 May 2015 20:08 | Anonymous member

    Le roseau commun (Phragmite Australis) est une plante envahissante venue d'Europe et en forte expansion en Amérique du Nord. Cette plante n'a pas d'ennemi, aime les coins humides et ensoleillés, peut atteindre 5-6m, étouffe toute autre végétation là où elle s'implante. Il n'existe actuellement aucune méthode d'extermination (sauf les herbicides mais interdits au Canada). Pour le moment, on ne peut que contrôler son expansion en la coupant avant la floraison.

     

    La plante se propage principalement par les graines qui viennent à maturité en septembre d'où l'importance de la couper au début août (dans ce contexte, l'APELS intervient encore cette année avec la Journée éradication phragmites).

     

    Si vous souhaitez conserver votre vue actuelle ... agissez et coupez avant qu'il ne soit trop tard. Sinon, voici ce qui pourrait vous arriver ...

     

    Phragmite  - Lac Saint-François avant.JPG

     

    Phragmite  - Lac Saint-François après.JPG

     

    PS: en vertu des règlements municipaux d'Eastman, tout propriétaire qui laisse pousser cette plante sur son terrain est passible d'une amende minimale de 200$.

  • 31 May 2015 11:30 | Anonymous member

    Le 27 avril dernier, les membres du CA de l'APELS ont rencontré à leur demande la direction du Parc national du Mont-Orford.  Nous y avons discuté des importants travaux de modernisation du Camping Stukely que le Parc entreprendra en septembre 2015, incluant entre autres, la refonte de l'ensemble des infrastructures du camping,  la mise en place de 5 chalets EXP accessibles dès 2016 (voir emplacement du site A plus bas), la construction d'un nouveau chalet d'accueil et restauration près de la plage et l'expansion du camping en direction du chemin du Cèdre (boucles additionnelles, côté Nord et Sud-Est du chemin d'accès hivernal - voir emplacement du site B plus bas).

     

     

     

    Compte-tenu de l'envergure des travaux et de l'expérience vécue en 2012 lors de la constructions des chalets Nature où des impacts environnementaux non-négligeables sur le lac (apport de sédiments) avaient été constatés pendant le chantier, l'APELS a rencontré les autorités du Parc pour s'assurer que tous les moyens seront mis en place pour minimiser les impacts sur le lac durant les travaux.

     

    Selon les informations recueillies, il appert que les autorités du Parc ont prévu avec les professionnels mandatés mettre en place diverses mesures de mitigation environnementales (ex. bâches pour retenir les sédiments, etc.). À première vue la démarche du projet telle que présentée par le Parc semble adéquate avec pour objectif de minimiser les impacts sur le lac lors des travaux qui seront réalisés principalement en automne 2015, lors des périodes de précipitations plus abondantes. Après vérification auprès du ministère de l'environnement du Québec, on nous informe que les certificats d'autorisation ont été émis à la SEPAQ le 15 mai dernier. De plus,  selon les informations obtenues, le Parc en profiterait pour corriger certaines problématiques connues en matière de contrôle de sédiments dans l'état actuel du camping construit pour l'Expo 1967 alors que la réglementation en matière d'environnement étaient beaucoup moins stricte qu'aujourd'hui. En bref, si les travaux sont faits comme prévus et malgré les risques et inconvénients au moment des travaux, il est envisagé que la bilan final serait positif pour la protection du lac.

     

    Il y aura néanmoins certains impacts, à savoir:

     

    - du 7 septembre 2015 au 20 juin 2016, l'accès au Parc via le chemin du Cèdre sera interdit à quiconque (randonneur, vélos, etc.) puisqu'il s'agira d'un chantier de construction; le Parc demeurera accessible par la Route Verte (à pied ou à vélo); de plus, un service de navette sera accessible via Orford (plus d'informations détaillées seront transmises via la municipalité d'Eastman);

     

    -   il se pourrait que l'accès soit permis à l'hiver 2015 pour les skieurs de fond via chemin du Cèdre (à confirmer);

     

    - pendant l'hiver 2015 (déc. - mars), l'accès chemin du Cèdre sera ouvert à la circulation automobile pour les clients des Chalets Nature de même que pour les contracteurs qui poursuivront les travaux de construction des chalets EXP et d'un nouveau bâtiment près de la plage Stukely (on nous mentionne qu'il s'agira de transport léger). 

     

    Au cours des prochains mois, l'APELS restera en communications avec les autorités du Parc pour s'assurer que les préoccupations environnementales de ses membres soient entendues et que les impacts de ces travaux soient minimisés dans la mesure du possible.

     

    Cependant en raison de l'envergure des travaux dans ce secteur particulièrement fragile du bassin versant du lac, où on prévoit déplacer plusieurs tonnes de sols "potentiellement lourdement affectés par l'activité humaine, entre autres possiblement chargés de phosphates " et faire du déboisement important mettant le sol à nu, il faudra demeurer particulièrement vigilant lors du déroulement des travaux. L'APELS a tenté dernièrement d'inciter les autorités réglementaires gouvernementales  (municipalités d'Eastman et Orford, ministère de l'Environnement) à faire un suivi serré, avant, pendant et après les travaux. Il semble toutefois que seule la vigilance des citoyens et celle des membres de l'APELS en particulier seront garantes d'une exécution exemplaire. En effet, jusqu'à présent, on nous a informé que le ministère de l'Environnement n'interviendrait durant les travaux que suite à une plainte si des citoyens constataient un problème de déversement de sédiments dans le lac. Par ailleurs, la municipalité d'Orford, où se déroulera les travaux, nous a informé qu'elle n'intervient pas malheureusement au niveau environnemental dans les limites du Parc du Mont-Orford. Nous poursuivons actuellement nos discussions avec la municipalité d'Eastman afin qu'elle fasse valoir également nos préoccupations auprès des autres intervenants.

     

    Nous faisons donc appel à la vigilance des membres de l'APELS pour signaler tout événement nuisible ou problématique d'importance constaté durant ces travaux. Compte tenu que le chantier (accès camping) sera bouclé pendant les travaux, une surveillance particulière devra se faire par voie nautique. Les membres propriétaires de bateaux sont donc invités à "patrouiller" le secteur durant les travaux, en particulier de septembre à novembre, et à rapporter à l'APELS tout incident. L'APELS fera alors le suivi avec les autorités du Parc et les intervenants concernés dont le ministère de l'Environnement du Québec afin qu'il dépêche un inspecteur pour évaluer la situation, ce que le ministère nous a confirmé être disposé à faire.

     

    Vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à nous en faire part en répondant ici-même. 

     

     

     

  • 07 May 2015 07:42 | Anonymous member

    RÉSERVÉ AUX MEMBRES SEULEMENT

     

    Coliformes totaux et E. coli: 25.00$

    Coliformes totaux, E. coli, Entérocoques et BHAA: 45.00$

    Arsenic: 35.00$ 

     

    Nouveau cette année: consulter la section "Prochains Événements" du site Web pour  inscription.

     

    Paiement en ligne (PayPal) ou chèque fait à l'ordre de: Association pour la Protection de l'Environnement du Lac Stukely inc. et posté au 16, chemin des Oblats, Eastman, Qc, J0E 1P0. IMPORTANT: INDIQUER SUR LE CHÈQUE SI APPLICABLE LE NOM DU MEMBRE APELS (NON PAS CELUI DU CONJOINT).  Aucun argent comptant.

     

    Date limite d'inscription et paiement: 9 juillet 2015

     

    Date d'analyse: dimanche 12 juillet 2015

    Endroit: chez Lise Dion, 94, ch. du Cèdre

    Heure de ramassage des bouteilles: entre 9H00-11H00.

    Heure de retour des bouteilles: 13H00 max.

     

    Les résultats vous seront transmis par Laboratoires S.M. par courriel ou par la poste à votre choix.

     

    Pour informations: joseelebeau54@icloud.com 450-297-3769  16, ch. des Oblats

                                  lisedion13@hotmail.com 450-297-1060 94, ch. du Cèdre

     

     

     

     

                                   lisedion13@hotmail.com 450-297-1060 

Copyright © Association pour la Protection de l'Environnement du Lac Stukely inc., 2013-2016 - Tous droits réservés

Powered by Wild Apricot Membership Software