Travaillons ensemble à la protection du lac Stukely

Phragmite

<< First  < Prev   1   2   Next >  Last >> 
  • 08 May 2014 10:34
    Reply # 1550404 on 1452628
    Anonymous member (Administrator)

    Journée Eradication de Phragmite.

     

    Sensible à la problématique que la nature phragmite détruit la nature indigène, notre Association met de l'avant la mise en place d'une journée d'éradication du roseau phragmite.

     

    Le 2 août prochain a été la date retenue. Nous formerons de équipes qui auront pour mandat de couper les roseaux de phragmite partout le long des chemins dans notre secteur. Nous essayons aussi d'élargir cette activité à tout Eastman, mais ça branle...

     

    Couper le roseau au sol en début de août ne détruit pas la plante. Cependant, elle ne devrait pas pouvoir repousser assez pour produire sa tête en plumeau qui contient jusqu'à 1500 graines...  C'est une première étape, Elle réduit la propagation. Elle affaiblit un peu la plante.

     

    Il est certain qu'il faut plusieurs coupes successives pour un affaiblissement significatif. Mais, il faut commencer quelque part.  Cela nous paraît mieux qu'attentre à la fin d'août et de cueillir les tête de roseaux en graines et de les placer dans des sacs pour les brûler...

     

    La bataille ne fait que commencer, et ce sera long...  Mais tout retard ne fait qu'amplifier le problème!

  • 27 Feb 2014 07:30
    Reply # 1506957 on 1452628

    Raymond, je peux parler pour l'APDE de 2010-2013: la réponse est non. En fait ma demande à Eastman a été de nous aider à identifier la plante et à nous montrer comment la détruire de façon à ne pas augmenter la prolifération (en évitant que les "graines" ne retombent au sol pendant la coupe). Mais les réponses que j'ai obtenues et documentées un peu plus haut dans ce forum ne m'ont pas convaincu que même eux savaient comment reconnaître la plante de façon certaine. Bref, il n'y a pas eu de suite.

  • 26 Feb 2014 10:37
    Reply # 1506259 on 1452628
    Plusieurs sites de phragmites se développent dans la baie du Domaine des étoiles et dans les fossés des rues du domaine.

    Dites-moi si quelqu'un ou l'APELS ou l'APDE a déjà demandé une intervention des municipalités (Bonsecours et Eastman) pour notamment faucher régulièrement (une fois par mois) les fossées de nos rues pour contenir l'évolution de cette plante. J'ai aussi demandé à mes voisins de couper cette plante régulièrement.

  • 17 Feb 2014 13:04
    Reply # 1499782 on 1452628
    Anonymous member (Administrator)

    Michel, tu as sûrement raison.

     

    Cependant, le roseau qui était présent dans les amériques il y a près de 3 000 ans, n'est présent que très marginalement dans la région de Valleyfield. Il ne se propage à peu près pas par les graines, seulement par les stolons et rhizone.

     

    Donc, dans notre région, c'est le roseau importé d'Europe qui se propage surtout par les graines et qui se sert des stolons et rhizones pour faire progresser les colonies.

     

     

  • 17 Feb 2014 10:50
    Reply # 1499673 on 1452628
    Voici d'autres commentaires de Joanie Brière, inspectrice en environnement pour la municipalité d'Eastman:
    ###

    Un reportage existe sur le phragmite, réalisé par la semaine verte. Je me rappelle qu’ils disaient que la seule manière de pouvoir distinguer le phragmite indigène de l’exotique étaient d’analyser son ADN en laboratoire d’où l’immense difficulté de l’identifier …

     

    http://www.radio-canada.ca/emissions/la_semaine_verte/2009-2010/chronique.asp?idChronique=102539
    ###
  • 17 Feb 2014 09:22
    Reply # 1499597 on 1452628
    Anonymous member (Administrator)

    Identification du roseau phragmite:

     

    Tout au long des autoroutes nous avon des chanps de démonstration à l'infinie...

     

    A ce temps-ci de l'année, les roseaux phragmite des autoroutes sont de couleur brun pale, on pourrait dire beige. Les tiges adultes ont encore une tête en plumeau qui disperse pendant une année les 1 500 graines qu'elle compte.

     

    En été, c'est une plante qui ressemble aux quenouilles. Cependant, la quenouville a une tige centrale et toutes ses feuilles partent de la base.  La différence avec le roseau phragmite, c'est une tige principale, et les feuilles partent sur la tige de part et d'autre à des hauteurs variables. Ces feuilles ne restent pas collées sur la tige.

     

    On examine tes suggestions. Pour le quoi faire, le site de la ville de Québec semble apporter les différentes actions possibles.

     

    Si d'autres ont des idées....

  • 17 Feb 2014 09:12
    Reply # 1499585 on 1452628
    En fait, pour être très proactif sur ce sujet voici ce que je propose. Si un de vous connaît un agronome qui peut venir sur un site infecté par le phragmite, et qu'il peut l'identifier et nous donner des trucs pour l'identifier et la détruire, je peux me déplacer pour le filmer en HD, faire les conversions de format nécessaire et mettre la vidéo en ligne pour rendre l'information directement accessible à nos membres. Personnellement j'ai lu tous les documents que je me suis faits recommandés et je ne peux toujours pas reconnaître le phragmite de façon sûre.


    Last modified: 17 Feb 2014 10:47 | Anonymous member
  • 17 Feb 2014 08:55
    Reply # 1499575 on 1452628
    Bonjour à tous,
    de mon côté en septembre 2013 j'ai demandé de l'aide à l'inspectrice en environnement d'Eastman, car je croyais avoir aperçu des phragmites sur mon terrain (Domaine des étoiles). Je voulais en premier lieu être capable d'identifier la plante, ce qui n'est pas évident. Voici la réponse que j'ai obtenu d'elle. Je pense que c'est un bon début mais honnêtement j'aimerais bien avoir un vidéo clair, en HD, qui nous montre à tous comment 1) identifier la plante 2) la détruire. Sinon, tout ça reste un peu théorique.

    ####

    Je vous recommande les liens suivants :


    http://phragmites.crad.ulaval.ca/ (groupe universitaire de l’université Laval qui effectue présentement plusieurs recherches sur le roseau phragmite, TRÈS INTÉRESSANT)

    http://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/propriete/plantes_nuisibles/phragmite_prog_lutte.aspx (Techniques pour enlever le phragmite et projet pilote, technique du bâchage, actuellement en essai au lac Stuleky par l’association de protection du lac Stukely au terrain de la plage privée du domaine Monbel)

    http://www.memphremagog.org/fr/lexique.php?id=61 (informations générales sur les espèces exotiques envahissantes)

     

    Merci d’être aux aguets du Phragmite, nous l’avons récemment ajouté à notre règlement sur l’éradication obligatoire par les propriétaires. Nous-même à la municipalité sommes au pris avec des superficies impressionnantes de phragmite sur nos emprises. Par ailleurs, cet été j’ai répertorié par GPS les colonies de berce du caucase et de renouée japonaise. Éventuellement je le ferai pour le phragmite, beaucoup de pain sur la planche.

    ####
  • 14 Feb 2014 23:39
    Reply # 1498563 on 1452628
    Anonymous member (Administrator)

    Oui,

    J'aimerais bien trouver une ou des solutions pour combattre cette plante...

     

    Quand la nature détruit la nature!!!

     

     

  • 14 Feb 2014 17:41
    Reply # 1498403 on 1452628
    Bonjour!
    J'ai demandé conseil à mon neveu qui est spécialisé en plantes et dépollution....est diplomé de plusieurs université en biologie ds plantes... j'attends de ses nouvelles... il aura peu être une solution naturelle pour nous aider à combatre cette plante envahissante

    merci
<< First  < Prev   1   2   Next >  Last >> 
Copyright © Association pour la Protection de l'Environnement du Lac Stukely inc., 2013-2016 - Tous droits réservés

Powered by Wild Apricot Membership Software