Travaillons ensemble à la protection du lac Stukely

Utilisation du lac Stukely

  • 12 Jul 2017 08:13
    Reply # 4969924 on 4874433
    Anonymous

    Je partage ces préoccupations et je pense que nous avons quelques options. L'idée de l'accès contrôlé est intéressante. Une autre option à envisager serait un règlement municipal obligeant le nettoyage des embarcations pour protéger la qualité de l'environnement. La protection de l'environnement serait ici entièrement dans les compétences municipales et il existe des exemples et précédents à cet égard --je pourrai vous en donner certains si vous êtes intéressés. Un tel règlement s'appliquerait tout autant aux propriétés privées que publiques. Au plaisir d'en discuter.


    François Giroux

  • 07 Jul 2017 15:48
    Reply # 4937626 on 4874433

    Je suis d'accord avec le inquiétudes énumérées ci-haut. Par contre, ma plus grande inquiétude est qu'il n'existe aucunes exigence pour que les bateaux de pêcheurs (200+ permis) sont nettoyés avant d'être mis à l'eau comme c'est le cas sur plusieurs lac du Québec. L'APELS devrait suggérer fortement au club de pêche de mettre en place un système pour nettoyer les coques des bateaux et exiger à ses membres de le faire. Sinon nous verront apparaître dans notre lac d'autre espèces nuisibles. 

    Pierre Morin


  • 23 Jun 2017 17:17
    Reply # 4914953 on 4874433

    Bonjour,

    Je vais amener ce sujet épineux au CA de l'APELS. 

    À ma connaissance le terrain permettant la mise à l'eau est la propriété de Jacques Normand (Camping Normand). L'association de conservation Yasmaska (pêcheurs) a un droit notarié d'utiliser cette descente. On est donc dans le domaine privé et donc pas facile à solutionner; par contre ces 2 acteurs sont membres de l'APELS.

    Monbel a aussi installé un cadenas à son terrain ''commun'' pour gérer les mises à l'eau.

    Nous n'avons actuellement aucun contrôle sur l'ensemble des autres descentes à bateau privé des riverains, sauf de sensibiliser les utilisateurs du lac à protéger ce petit trésor par nos interventions ( bouées de limite de vitesse, contrôle du myriophylle à épi, présence au CCE et CCU d'Eastman, surveillance de la qualité de l'eau, contrôle des sédiments des affluents, etc, avec de très petit moyens et du bénévolat.

    En ce qui a trait au bruit excessif par des plaisanciers, la municipalité d'Eastman a adopté un règlement vous permettant d'appeler la SQ.

    Un autre problème majeur vient du fait que la navigation sur tous les lacs du Québec et au Canada relève de Transport Canada.

    Il existe aussi des programmes de patrouille nautique par la SQ, mais les municipalités doivent payer. 


    Merci de nous faire part de vos commentaires et idées à ce sujet


    Raymond Bilodeau

    VP APELS

    Dossier Myriophylle à épi

    Sécurité nautique

  • 05 Jun 2017 13:26
    Reply # 4881353 on 4874433

    Bonjour Denis,

    je suis moi aussi résident du lac Stukely (Domaine des étoiles) depuis 1994. J'ai évoqué moi aussi dans une autre rencontre de l'APELS (sur la myriophyle à épis) la possibilité que plusieurs personnes n'ayant aucune appartenance au lac viennent profiter de cette descente à bateau, non surveillée. Au Domaine des étoiles nous avons aussi une descente à bateau mais nous avons fait installer une guérite avec un cadenas. Le code du cadenas est communiqué aux résidents du Domaine des étoiles, Il est évident que certains résidents communiquent à leur tour le code de notre cadenas à des personnes qui n'ont pas d'affaire là mais globalement mon sentiment est que la circulation a diminuée depuis l'instauration de cette mesure. Pas parfait mais mieux qu'avant. Donc pour revenir à la descente sur le chemin du Merisier il y a essentiellement 2 grands groupes d'utlisateurs. Il y a le groupe de pêcheurs de la Yamaska (200+ membres je crois) et environ une cinquantaine de propriétaires additionnels qui ont obtenu, individuellement, un droit notarié d'utilisation de cette descente à bateau et du terrain (picnic, etc.). Donc ça fait déjà pas mal de monde, en partant. Est-ce que d'autres personnes en dehors de ces deux groupes autorisés utilisent cette descente à bateau? Aujourd'hui c'est impossible de le savoir car il n'y a aucun contrôle. Mais je pense qu'il serait utile de réfléchir à mettre en place un système de guérite avec un code d'accès quelconque. Comme la population autorisée est sufisamment grande (plus de 300 personnes) une guérite électrique avec code d'accès électronique comme celle qui a été installée à l'entrée du Parc du Mont-Orford sur le chemin des Cèdres serait peut-être la meilleure solution. À discuter donc.

  • 01 Jun 2017 08:45
    Message # 4874433

    Bonjour à tous,


    Étant nouveau au lac depuis juin 2016, j'observe la quantité de pêcheurs et de bateaux de plaisance de toute sorte arriver par l'entrée unique du chemin du Merisier.

    J'ai assisté à l'ensemencement des truites dernièrement et observé la fds suivante, plus de 25 remorques stationnées le long du chemin du Cèdre, pour la pêche sportive. Bien sur, je sais que les fds sont très actives...


    Puisqu'il semble n'y avoir aucun contrôle ou surveillance, je suis inquiet sur le fait que n'importe qui d'ici ou d'ailleurs semble pouvoir utiliser l'entrée et venir festoyer sur le lac à toutes activités de plaisance ou pêcher les poissons ensemencés par nos efforts collectifs monétaires, même si les pancartes entrée privée sont identifiées. 


    Y-a-t'il moyen de savoir si nous atteignons une sur-population ou sur-utilisation du lac en nombres d'embarcations durant la saison estivale, compte tenu du Mont Orford, Camping Normand, L'Association du club de pêches, tous les propriétaires de maison du secteur et Jouvence à l'autre bout du lac; et une surpêche des prises et possessions par manque de contrôle? 

    Sans agents de conservations visibles de temps à autre, il peut-être tentant de dépasser des limites et faire vider le lac de ces beaux spécimens ensemencés très rapidement. Je suis inquiet car je suis pêcheur moi-aussi et veux m'acheter une embarcation, mais j'aimerais être rassuré par l'état du lac présentement.


    Pourrait-on exiger une ''carte d'autorisation'' à mettre dans le pare-brise de tout utilisateur du lac Stukely?


    J'attends vos commentaires

    Merci





    Last modified: 01 Jun 2017 08:50 | Anonymous member
Copyright © Association pour la Protection de l'Environnement du Lac Stukely inc., 2013-2016 - Tous droits réservés

Powered by Wild Apricot Membership Software